Quelle formation est nécessaire pour devenir prêtre catholique ?

Devenir prêtre c’est choisir de servir Dieu dans une vie de célibat. En choisissant cette voie, vous vous dévouer à son service. C’est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère d’autant plus que la formation pour en devenir un dure plusieurs années. Les règles peuvent varier selon les pays mais le principe de base reste le même.

Qui peut se former pour devenir prêtre ?

La formation prêtre est dédiée à tous les hommes qui ont été appelés spirituellement par Dieu. Ils sont ensuite amenés à le servir sous plusieurs formes dont le fait de devenir prêtre. Socialement parlant, ils ne doivent ni être, ni avoir été mariés mais peuvent cependant être veuf. Spirituellement, ils ont une foi solide et bien fondée au point de reconnaître un tel appel. Psychologiquement, ce sont des hommes stables, matures et n’ont aucune tendance sexuelle malsaine. Même si la formation ne nécessite aucun diplôme, les intéressés doivent avoir un minimum de connaissance sur l’église et sur les saintes lois.

La durée et les étapes de formation

La formation pour devenir prêtre catholique dure au minimum 6 années et se déroule exclusivement dans un séminaire. Cependant, pour pouvoir terminer ces longues années d’études, il y a deux grandes étapes à franchir. La première marche, pendant laquelle l’homme est amené à vérifier s’il a les qualifications pour tenir ce rôle et quelle est sa réelle vocation, dure deux années consécutives. Ensuite, pendant la deuxième étape, c’est-à-dire les années restantes, il va se spécialiser dans un domaine précis et approfondir ses études en théologie, en sciences humaines, en écriture sainte, en philosophie…Si le séminaire est concluant, l’étudiant est convoqué aux ordres Sacrés par l’Évêque qui lui fera passer le test final.

Les dimensions de la formation

Le Concile Vatican II a ordonné que la formation prêtre dans les séminaire doivent se dérouler suivant différentes dimensions : humaine, spirituelle, intellectuelle, et pastorale. La première permet surtout d’assurer le développement d’une relation communautaire exemplaire afin de démontrer le Désir de Dieu qui est de sauver tout le monde. Le second apprend au séminariste à avoir une vie de prière telle qui a été demandée aux apôtres par Jésus-Christ lorsqu’Il était encore sur Terre. La troisième se concentre sur l’élargissement des connaissances du futur prêtre pour qu’il puisse développer sa foi et celui des croyants. Enfin, la dernière dimension se concentre sur l’objectif du séminaire c’est-à-dire pousser le séminariste à croire fortement en sa vocation et donc à aimer prêcher l’Évangile jusqu’à son dernier souffle.

Comment savoir si on a besoin d’un logiciel pim ?
Comment guérir efficacement la diarrhée du chien ?