Qu’y a-t-il de différent entre les évangéliques et les catholiques ?

Depuis longtemps, les catholiques et les évangéliques sont comme les deux extrêmes adverses, notamment sur l’apparition de la foi chrétienne. Généralement, les évangéliques ont pensé que les catholiques ne sont pas réellement des chrétiens, et que ces derniers ont seulement envie de se transformer. Et par contre, les catholiques sont convaincus que les évangéliques n’avaient pas un sens en matière d’église. En effet, avec le temps, un point de vue opposé a été plus éclairci. Les deux extrémités ont fini par se comprendre et ont appris à se respecter. Mais par ailleurs, il existe quelques points de différence évangéliques et catholiques.

Écriture dans l’église

L’écriture est un point de différence évangéliques et catholiques. En effet, les évangéliques se centralisent intégralement sur la grande Bible, concernant leur compréhension ou la foi de l’église et surtout de Dieu. Ces évangéliques la connaissent presque bien, vu qu’ils sont tellement profonds en matière de la foi, notamment en fondement. Par contre, les catholiques insistent sur  la Bible, de façon qu’elle a été interprétée et lue par la tradition. Ainsi, leurs divers documents de référence permettent d’évoquer impérativement les Pères de l’Église, qui ont été parfois ignorés par les évangéliques.

L’entrée dans l’église

Le point de différence évangéliques et catholiques est aussi l’entrée à l’église. Pour tous les évangéliques, cette entrée dans l’église se réalise par le baptême adulte, qui sera exécuté après avoir établi une certaine confession de foi. D’une manière générale, elle s’emploie par le baptême reçu par les enfants au niveau de la famille, pour les catholiques. Toutefois, les tout premiers de l’église sont ceux qui se réunissent pour apprendre la foi, mais les seconds sont ceux qui ont été accueillis au sein de la communion des saints, c’est certainement la communauté.

L’organisation de l’église

Généralement, l’organisation de l’église est aussi l’une des différences entre les évangéliques et les catholiques. Par ailleurs, les catholiques s’appuient principalement sur l’importance des trois grands ministères sacrifiés, notamment : les évêques, les prêtres et les diacres. Pour eux, la connaissance de Dieu serait transmise à travers les choses spirituelles, spécifiquement par la parole dans la Bible révélée par le Saint-Esprit. Ces trois ministères sont réellement importants et nécessaires, car ils permettent de structurer l’église. Par contre, pour les évangéliques, les grands ministères conviennent aux dons qui ont été offerts par le Saint-Esprit aux divers partisans de la communauté. Par ailleurs, la question de ces ministères est si vaste dans le Nouveau Testament.

Que pense l’église de la crémation ?
Qu’enseigne -t- on dans un établissement catholique ?