Les purificateurs d’air sont-ils efficaces contre le Covid 19 ?

Un dispositif permettant de purifier l’air est envisagé d’être installé sur toute la région de la France. À Rhône-Alpes, un tel appareil est prévu d’installation pour mieux assurer la prévention des lycéens contre la pandémie, Covid-19. Des chercheurs affirment que cette démarche sera la meilleure alternative pour lutter contre le virus. Mais d’autres contestent la non-efficacité de cette dernière. Quelle est la bonne voie à suivre ?

Notion de bactérie et de virus

Un microbe vivant, la bactérie peut se reproduire par une division cellulaire à l’intérieur de l’organisme humain. Ainsi, il effectue son propre métabolisme et certains d’entre eux s’avèrent utiles pour le corps humain, mais d’autres sont pathogènes. Toutefois, les bactéries néfastes peuvent toutes être luttées par les antibiotiques.

Parlons maintenant du virus, une entité nuisible. À la différence des bactéries, un virus n’est pas autonome pour pouvoir vivre. Il a toutefois besoin de vivre dans une cellule et se multiplier. Dans ce cas, il a besoin des facteurs qui pourront le transporter et l’introduire facilement dans l’organisme humain. Sous les antibiotiques, le virus résiste et les moyens les plus sûrs pour l’éviter sera soit une vaccination en cas de contamination, soit éviter à tout prix leur transmission. Ce dernier est sûrement véhiculé dans les airs.

Les rôles d’un purificateur d’air

Un appareil baptisé purificateur d’air est conçu pour fumiger l’air dans une pièce. Une fois prêt à l’emploi, il est capable de diminuer la présence des entités virales voire éliminer les pollueurs biologiques ou chimiques entre autres les virus ou bactéries. Plusieurs et différents types de purificateur d’air covid 19 sont disponibles et avec différentes options, selon le besoin. Il est important de noter que cet appareil n’est pas vraiment une technologie nouvelle. Depuis des années, les laborantins font usage de cet engin pour éliminer les virus via l’UVC (rayonnement ultraviolet). Il est également employé pour purifier l’air dans des endroits publics. Or, les purificateurs d’air ne sont pas spécifiquement conçus pour lutter contre le Covid-19.

Sa fiabilité est discutée

Utiliser un purificateur d’air covid 19 tout le long de la saison de cette pandémie est d’ores et déjà une préoccupation pour tous les établissements scolaires. Cette démarche est toutefois mise en débat, car des avis sont contradictoires. Si les chercheurs ont pu constater la présence de virus dans une bombe aérosol, une conclusion est donc tirée que le déploiement des purificateurs d’air est une bonne alternative pour chaque institution scolaire. Après l’Allemagne, l’Auvergne-Rhône-Alpes, une région française va aussi poursuivre cette méthode. D’après une étude de la NASA, ces purificateurs sont capables de capturer des bactéries inférieures à 0,01 micron. Et le coronavirus qui possède un diamètre de 0,02 jusqu’à 0,08 micron sera donc sûrement absorbable par cet engin innovant.

Pourtant, des ministères et d’autres spécialistes sur la propagation de l’air contestent le déploiement d’un purificateur d’air covid 19 dans tous les établissements scolaires français. Aussi, ils ont leur propre raisonnement. Ils trouvent qu’au lieu de chasser les virus, le purificateur les attire. De plus, l’efficacité est à faible pourcentage, car la contamination est obtenue via des gouttelettes de salive ou de moindres gouttes d’eau propagée dans un endroit public. L’authenticité de cet appareil est donc un sujet encore à débattre.

Pourquoi associer la spiruline à un régime ?
Comment fonctionnent les bagues dentaires ?