Covid 19 : peut-on rééduquer nos sens perdus ?

L’anosmie ou perte de l’odorat est un signe caractéristique du covid-19. Il peut durer plusieurs semaines ou plusieurs mois. Les malades peignent dans la rééducation sens covid 19. Certes, le goût est aussi touché par le problème dans certains cas. Pour espérer retrouver leur odorat, les patients peuvent s’adonner à des exercices visant à la rééducation.

Le recours aux huiles essentielles

Les patients victimes d’ anosmie causé par le Covid-19 sont conviés à acheter différentes huiles essentielles en pharmacie dans le cadre de la rééducation sens covid 19. Celles qui sont caractérisées par de fortes odeurs sont les meilleures pour espérer guérir rapidement de ce handicap. Il est possible d’essayer de l’huile essentielle d’eucalyptus ou de se laisser tenter par celle de rose. Les huiles essentielles de citronnelle et de clou de girofle peuvent également servir à lutter contre la perte de l’odorat.

Tous les matins, il suffit de sentir ces huiles 5 minutes et de recommencer la pratique le soir. Il est important de lire l’étiquette avant de commencer à sentir le produit tout en respirant bien en profondeur. Le but n’est pas de deviner l’odeur, mais de rééduquer l’olfaction et d’apprendre à sentir de manière progressive.

Il est à noter que le processus peut être long et que la rééducation sens covid 19 prend parfois 12 semaines. Les patients souffrent parfois de parosmie. De ce fait, ils peuvent sentir une odeur de haricot vert lorsqu’ils hument du café.

D’autres odeurs pour s’entraîner à sentir de nouveau

Les chercheurs ne préconisent pas uniquement les huiles essentielles. En effet, les sujets peuvent également se laisser tenter par le citron ou le clou de girofle. Le café et la menthe poivrée sont aussi excellents. Ainsi, pour rééduquer le nez, il suffit de se servir de produits usuels dont ceux qui sont caractérisés par une odeur fruitée. Ce sont notamment les fruits écrasés, la confiture ou encore l’écorce d’agrume.

Les herbes et les épices qui se trouvent dans les placards et qui servent à concocter des tisanes sont également d’excellentes options. Il en est de même des produits cosmétiques. Le pain grillé, l’allumette brûlée et le fromage à température ambiante font encore parti de la liste.

Attention aux dangers à la maison

Il ne faut pas oublier que l’odorat est surtout là pour avertir en cas de dangers. Pour ceux qui vivent seuls, il est mieux de s’assurer du bon fonctionnement de l’alarme d’incendie en cas d’anosmie causé par le Covid-19. De même, pour ceux qui usent du gaz pour le chauffage ou pour faire la cuisine, le mieux est d’investir dans un détecteur de gaz. Il est nécessaire d’aérer régulièrement les pièces de la maison pour éviter de vivre dans une atmosphère sentant le refermé.

Pourquoi associer la spiruline à un régime ?
Comment fonctionnent les bagues dentaires ?