Comment s’organisent des funérailles ?

funérailles

Les funérailles se définit comme l’ensemble des cérémonies durant un enterrement. L’organisation des funérailles n’est pas une tâche facile. Après avoir perdu un proche, il est normal d’être submergé par les sentiments. Vous pouvez choisir de vous occuper vous-même de l’organisation des obsèques ou de faire appel à un service funeraire si vous avez le budget nécessaire. Pour que les funérailles puissent bien se dérouler, il vous faudra suivre des étapes bien définies. Certaines sont même obligatoires comme pour le cas des démarches administratives. Il faudra aussi vérifier si le défunt aurait préparé ses funérailles via une assurance obsèques par exemple. Si ce n’est pas le cas, la famille devra, alors, prendre en charge les obsèques.

Les démarches administratives concernant les funérailles

Il vous faudra connaître les démarches administratives à suivre suite au décès d’un proche. Pour organiser les funérailles, vous aurez aussi besoin d’autorisations légales. En général, les proches font appel à des agences de pompes funèbres pour l’organisation des obsèques. L’agence pourra, alors, prendre en charge une partie ou toutes les démarches nécessaires du début jusqu’à la fin des funérailles. Il y en a, aussi, qui choisissent de s’occuper de l’organisation eux-mêmes. La première chose à faire est de se rendre auprès de la mairie et de déclarer le décès de la personne. Ensuite, la date des obsèques devra être bien déterminée. Le choix de l’urne ou du cercueil suivra. L’impression de faire-part, la diffusion dans la presse d’un avis d’obsèques fait aussi partie de l’organisation. Le « transport à visage découvert » concerne le transport du défunt de l’hôpital ou de son domicile vers la chambre funéraire, le lieu de recueil des proches du défunt. Ce transport devra être réalisé au plus tard 48 heures suivant l’heure du décès. Un véhicule spécialisé que les agences de pompes funèbres possèdent pourra transporter le corps. Une fois le cercueil fermé et la mise en bière effectuée, le défunt sera emmené dans un lieu où le culte aura lieu. Le corbillard transportera alors le défunt au cimetière. Sur le site pompesfunèbres.net, vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne comment organiser les obsèques.

A propos de la cérémonie

Pour rendre hommage au défunt, la cérémonie est le moment où les proches lui dissent, aussi, adieu. C’est un moment indispensable quel que soient les croyances ou la religion. Il y la cérémonie laïque, la cérémonie catholique, la cérémonie juive ou la cérémonie musulmane, par exemple. Appelée, aussi, cérémonie civile, la cérémonie laïque est une cérémonie avec un aspect non religieux lors des obsèques. Si le défunt ne possède pas de propres convictions religieuses, les proches peuvent choisir ce type de cérémonie. Elle est consacrée entièrement au souvenir de la personne décédée. C’est aussi un moment pour lui rendre hommage. Pour le cas d’une cérémonie catholique, les proches prient ensemble pour le défunt avant l’enterrement. Dans la religion juive, l’inhumation devra être réalisée dans les plus brefs délais dans une ambiance sobre. La crémation est interdite lors d’une cérémonie musulmane. Le défunt sera alors inhumé. 

Choisir l’inhumation ou la crémation

L’inhumation ou la crémation est la dernière étape. L’inhumation est le fait de mettre en terre le défunt. L’inhumation peut être réalisée dans un caveau ou une tombe. A l’intérieur se trouvent en général les autres membres de la famille. L’inhumation peut, aussi, se réaliser en pleine terre comme pour le cas des cimetières. A l’extérieur se trouve, en général, un monument servant de lieu de recueillement et de mémoire du défunt. En ce qui concerne la crémation, le corps du défunt sera réduit en cendres. Les cendres pourront, ensuite, être conservées ou versées dans un endroit où le défunt aura souhaité.

Prévoyance obsèques : conseils pour choisir son contrat d’assurance
Quelles sont les étapes pour organiser des obsèques ?